iGEM 2014 – Elasticoli project

Une médaille de bronze a été remportée

bronze

La plupart des matériaux qui nous entourent et que nous produisons sont issus de la chimie du pétrole. Ces méthodes de production participent à la pollution des sols, de l’air et des océans dégradant ainsi le milieu naturel de nombreuses espèces animales et végétales.

Pour l’édition 2014, nous avons modifié les bactéries Escherichia coli par génie génétique pour produire des biomatériaux : l’élastine et la résiline contenues dans la soie d’araignée. Ce sont des protéines ayant des propriétés plastiques et élastiques, associées sous forme de polymères, entièrement biodégradables.

Grâce à ces productions, on peut aboutir à plusieurs applications dans l’industrie ou la santé de l’environnement.

LEO Electron Microscopy Ltd.
LEO Electron Microscopy Ltd.

 

Pour plus d’informations : cliquez ici

Publicités